La disposition et le nombre de spots dans un salon dépend des dimensions du salon en question et de la hauteur sous plafond disponible. Cependant, il y a une règle de base : il faut obtenir un éclairement homogène de 300 lux minimum par mètre carré grâce aux spots . Voici comment procéder :

- On compte un spot halogène de 30 à 50 watts par mètre carré.
- Pour un salon de 5 x 5 mètres, avec une hauteur de plafond standard de 2,5 mètres et des spots halogènes très basse tension de 12 V, il est conseillé d’utiliser 23 spots de 35 watts ou 11 spots de 50 watts.
- Pour l’installation des spots encastrés, on prévoit une distance minimale de 10 cm sous le faux plafond et on les éloigne de 50 cm des matériaux inflammables.
- On évite des intervalles trop grands entre les spots pour ne pas créer de zones d’ombre.
- La couleur des murs joue un rôle :  le blanc réfléchit beaucoup plus la lumière que les autres couleurs, donc le nombre de spots varie en fonction de cette couleur.
- Enfin, l’efficacité lumineuse des spots est différente selon le type de spots choisi : par exemple un Hi–Spot halogène 220 volt sans transformateur de 50 Watts équivaut à un spot halogène très basse tension 12 volt de 35 Watts. Il existe aussi des spots à Leds, fluocompactes avec ou sans réflecteur.

Le « Plus » Laurie : Idéalement, équipez vos spots d’un variateur d’intensité qui apporte un confort d’utilisation très appréciable. Et panachez des spots encastrés fluocompacts avec des spots encastrés halogènes 12 volts pour une moindre consommation énergétique et bonne qualité de lumière.